Kibati : le HCR craint pour la sécurité des déplacés

Dans le camp des déplacés de Kibati

Dans le camp des déplacés de Kibati

Le Haut commissariat pour les réfugiés, HCR, se dit extrêmement inquiet quant à la sécurité des civils déplacés internes dans le camp de Kibati, à une dizaine de kilomètres au nord de la ville de Goma. Dans un communiqué du 5 décembre dernier, le HCR craint que la population civile, déjà confrontée à une situation humanitaire désespérée, ne soit prise dans des tirs croisés entre CNDP et FARDC, si les combats reprenaient dans la région, rapporte radiookapi.net

Le danger est imminent car le camp de Kibati est situé entre les positions militaires de FARDC et les rebelles du CNDP, affirme la même source. A cet effet, le HCR appelle toutes les parties au conflit à respecter les principes humanitaires et à garantir la sécurité des civils et de ceux qui leur viennent en aide.

Entre temps, le HCR a déjà transféré plus de 1000 personnes jugées vulnérables vers les autres camps existant autour de la ville de Goma, depuis le mois de novembre. Cela, en raison de la situation sécuritaire très précaire autour du camp de Kibati. Le HCR s’inquiète aussi de la présence en nombre plus important des militaires et des incidents déjà causés par ceux-ci dans ce camp. « Depuis que les fronts entre les troupes rebelles et l’armée nationale se sont rapprochés du camp de Kibati, nous avons constaté une présence inhabituelle des militaires dans la zone“, rapporte Couly Ibrahimu, chef du bureau du HCR pour le Nord Kivu. Pour ce faire, le HCR procède, depuis le 28 novembre dernier, aux opérations de transfert volontaire sur le camp de Mugunga 3, construit pour la circonstance. Le Nord Kivu compte à ce jour près de 2 millions de déplacés internes. Et le camp de Kibati a, à lui seul, plus de 60 mille déplacés. Ceux-ci qui ont fuit des combats, en majorité, dans la région Kibumba et de Rumagambo dans le territoire de Rutshuru.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner