Nord-Kivu : massacre des hippopotames dans le parc des Virunga

Hippopotame

Hippopotame

La population des hippopotames du secteur centre du parc national des Virunga est menacée d’extinction suite à un massacre perpétré contre cette espèce animale ces deux derniers mois par des hommes armés. Innovation pour le développement et la protection de l’environnement (IDPE), une ONG locale, vient de faire le constat et accuse les combattants Maï-Maï et les FDLR d’être les auteurs de ce massacre, rapporte radiookapi.net

Depuis une semaine, plus aucun hippopotame n’est visible dans le secteur de Vitshumbi, au bord du lac Edouard, encore moins dans la rivière Rutshuru. D’après M. Bantu Lukambo, directeur général de cette ONG partenaire de l’ICCN, les combattants Maï-Maï du mouvement Pareco abattaient en moyenne 10 individus de cet animal par jour depuis le mois de novembre dernier. « Dans les deux baies de Vitshumbe, entre autres, Magiso, Vitshabiboko jusqu’à Nyakakombo, il n’y a plus d’hippopotames. Ils ont tous été massacrés par les Maï-Maï et les FDLR », affirme-t-il. Le massacre des hippopotames dans cette contrée s’est intensifiée, précise la source, surtout au moment du repli des militaires FARDC lors des affrontements avec le CNDP. « Quand les Maï-Maï ont occupé les positions laissées par nos militaires, c’est en ce moment qu’il y a eu ce que nous pouvons appeler « écocide ». Sur terrain, nous avons vu réellement qu’il y a parfois échange de la viande des hippopotames avec les effets militaires », a ajouté le directeur général de l’IDPE.

Contacté, le porte-parole de Pareco, aile La Fontaine, a démenti toute implication de leurs combattants dans ce massacre. Monsieur Mathe Firmin recommande à l’ICCN d’ouvrir une enquête dans laquelle seront associés des responsables du Pareco.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner