Kinshasa : Gabriel Mokia à nouveau libre

Gabriel Mokia, président du MDCO

Gabriel Mokia, président du MDCO

Le président du Mouvement des démocrates congolais, MDCO, a été libéré samedi soir du centre Pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa, CPRK, après 10 mois et 15 jours de prison. Selon un de ses proches, M. Bomanza, Gabriel Mokia a enfin été remis en liberté après son arrestation intervenue depuis le 29 juillet 2008. L’opposant avait été accusé d’avoir tenu des propos désobligeants contre le chef de l’Etat congolais, rapporte radiookapi.net

M. Bomanza explique les circonstances de cette libération : « Le premier juge, qui avait son dossier, s’était déporté parce qu’il n’avait pas trouvé d’infraction. Le deuxième juge est arrivé. On a disqualifié toutes les infractions retenues à sa charge pour ne laisser que celle d’offense au chef de l’Etat. Or, cette infraction n’existe plus parce qu’elle était du domaine de la cour de sûreté de l’Etat, qui a été dissoute avec la promulgation de l’actuelle constitution, précisément au niveau de l’article 225. Comme il a épuisé le nombre de mois prescrits, c’est-à-dire 10 mois et 15 jours, il a été libéré. »

Pour M. Bomanza, la justice a tiré en longueur alors que ce n’était pas nécessaire : « La justice a dit le droit à sa manière parce qu’en principe on devait le libérer en procédant seulement par [le vote] à main levée. Mais parce qu’on a vu que le libérer sans le condamner serait peut-être une sorte de faiblesse… »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires