Masi-Manimba : de 40 cas de rage canine dont 8 décès, le médecin chef de zone de santé lance un S.O.S

Manroe, chien vacciné contre la rage

Manroe, chien vacciné contre la rage

Quarante morsures de chien et 8 décès sont enregistrés dans la zone de santé de Masi-Manimba, dans le territoire qui porte le même nom. Le médecin chef de zone de santé s’inquiète du risque de propagation de cette maladie dans tout le territoire, car, dit-il, sa zone de santé ne dispose pas de vaccins antirabiques, rapporte radiookapi.net

La rage canine sévit depuis trois mois dans ce village. Les autorités territoriales confirment la maladie. Le comité territorial de sécurité s’est réuni pour arrêter les mesures qui s’imposent afin de lutter contre cette rage canine. Parmi ces mesures, le comité a décidé d’abattre tous les chiens en divagation dans le village.

Du côté de la zone de santé, le médecin affirme ne pas disposer de vaccins antirabiques pour l’instant. Pour rappel, le premier chien enragé serait venu de la zone de santé de Kimbao dans le Kenge. Le médecin lance cependant un appel un cri de détresse aux différents partenaires ainsi qu’aux gouvernements central et provincial pour qu’ils viennent en aide. La société civile de Masi Manimba , quant à elle, s’oppose à l’abattage des chiens en divagation. Elle propose plutôt d’identifier les chiens malades pour enfin les soigner. Car, selon elle, cette espèce animale doit être protégée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner