Mbuji Mayi : saisie des médicaments contrefaits

Plus de 500 flacons de stetynomicyne et de quinizen impropres à la consommation ont été saisies, hier jeudi, et retirés du marché et officines pharmaceutiques de Mbuji Mayi. C’est le résultat de la campagne d’assainissement du secteur pharmaceutique lancée par l’inspection provinciale de la pharmacie, rapporte radiookapi.net

Au total, 150 flacons de quinine liquide sous dosés et plus de 350 de stetynomicyne truqués sont évacués des pharmacies de la ville. L’opération, qui a commencé depuis près d’une semaine, est arrivée ce résultat.

Le pharmacien inspecteur provincial accuse les détenteurs de dépôts des grandes pharmacies de la place de vendre des produits truqués à la population. Une équipe de l’inspection provinciale de la pharmacie en mission de contrôle sur terrain a constaté que ces pharmacies vendent le stancyline en utilisant uniquement les étiquettes alors que ces deux produits ont des effets différents. Ceci fait suite à la rareté de l’antibiotique stétynomicyne.

Beaucoup de produits, explique Nene Mbiya, sont distribués à l’intérieur de la province avec un risque pour la population. De son côté, l’Association des propriétaires des pharmacies, Apropha, explique cette situation par l’ iexpérience de certains de ses membres. Ces derniers s’approvisionnent à Kinshasa et à Lubumbashi sans veiller sur la qualité des produits, affirma l’Apropha.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner