Kabare : violents affrontements FARDC-FDLR à Ninja, la population fuit

FARDC au front

FARDC au front

De violents combats ont opposé toute la journée de dimanche, les FARDC aux rebelles rwandais des FDLR, dans la chefferie de Ninja, en territoire de Kabare. Selon des sources concordantes, les FDLR ont attaqué deux positions de l’armée régulière basées à Tshololo et Mageyo. La population elle, a trouvé refuge dans les localités voisines. Contacté, le commandement Kimia II au Sud Kivu s’est refusé à tout commentaire, rapporte radiookapi.net

L’attaque a commencé aux environs de 5 heures du matin. Des rebelles FDLR venus de Miranda s’en sont pris aux positions de l’armée régulière basées à Tshololo et Mageyo, deux localités de la chefferie de Nindja, affirment des sources militaires et civiles qui gardent l’anonymat. De violents combats ont suivi et ont duré toute la journée de dimanche. Les FDLR auraient progressé en s’emparant des localités de Kabuye et Nyanzibwe jusqu’ à Nindja centre et y auraient brûlé le marché central, précisent les mêmes sources. C’est aux alentours de 18 heures que les FARDC ont pris le dessus sur les assaillants. Ils auraient repoussés jusque au delà Tshololo, affirme une source militaire.
D’après plusieurs témoignages, cette attaque est consécutive à celle menée il y a quelques jours par les FARDC sur des positions FDLR à Miranda. Et depuis, la tension n’a fait que monter dans la chefferie.

Au chapitre de bilan, on signale un important mouvement de populations vers la localité de Ihembe et ses environs. Une personne aurait été blessée dans ces affrontements, confirment ces témoignages. Le commandant de l’opération Kimia II, quant à lui, s’est refusé à tout commentaire.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner