RDC-Angola : les officiels en concertation pour gérer les expulsions

Officiels congolais et angolais en concertation pour gérer les expulsions

Officiels congolais et angolais en concertation pour gérer les expulsions

Les délégations ministérielles congolaise et angolaise ont ouvert, mardi à Kinshasa, des discussions sur la gestion des expulsions des leurs ressortissants. En attendant, l’opération d’expulsions mutuelles reste suspendue, rapporte radiookapi.net

Les deux délégations harmonisent leurs vues, sur les mécanismes de respect des normes humanitaires dans l’opération d’expulsion des ressortissants en séjour irrégulier en RDC et en Angola. De deux côtés, on reconnaît que cette opération d’expulsion se passe dans des conditions inacceptables. Parmi les solutions envisagées, les experts étudient comment informer au préalable les Etats concernés avant toute expulsion. Ce, afin de faciliter la sécurité et l’accueil des expulsés dans leurs pays d’origine. Les expulsions ne reprendront qu’après la mise en place des mécanismes communs entre la RDC et l’Angola, ont indiqué des sources proches de la délégation angolaise. Cette délégation est conduite par le vice-ministre des Relations extérieures, Jeorge Chicoty. La partie congolaise est conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères, Ignace Gata. La délégation conduite par le vice-ministre angolais des Relations extérieures comprend les vice-ministres de la Défense et de l’Intérieur.
« le président Edouardo dos Santos a délégué son envoyé spécial auprès du Chef de l’Etat congolais avec un message clair : on est deux pays voisins, réglons cette question à l’amiable. Le Président Kabila a aussi livré son point de vue sur la question. Tout en dénonçant la manière [dont s’opèrent ces expulsions], il a demandé d’étudier ce qui peut être fait pour que les choses [expulsions] se déroulent de façon acceptable. », a indiqué à radiookapi.net Alexis Thambwe Mwamba, ministre congolais des Affaires étrangères.

A en croire le ministre Thambwe Mwamba, la dégradation de la situation humanitaire des expulsés a motivé l’arrêt de ces expulsions par les deux Etats. « Si on considère par exemple la question des réfugiés, sur le territoire congolais vivent près de 112 000 refugiés angolais. Parmi eux, le HCR en a recensé 78 000, selon nos statistiques contre 12000 réfugiés congolais vivant en Angola. C’est vrai qu’on n’aborde pas la question des réfugiés. Mais c’est pour montrer qu’avec ces questions humaines, il faut faire extrêmement attention. Si nous devons renvoyer ces réfugiés, cela poserait énormément des problèmes du côté angolais. Avec ces concertations, nous voulons que désormais, chaque fois qu’il y a expulsion des irréguliers, les personnes concernées puissent être assurées de la protection et de la dignité humaines », a ajouté Alexis Thambwe Mwamba.

La RDC et l’Angola ont décidé, lundi, de mettre fin aux expulsions mutuelles de leurs ressortissants. La décision a été prise par les présidents Joseph Kabila de la RDC et Edouardo dos Santos de l’Angola. L’annonce de cette décision a été faite sur les antennes de la RTNC, la télévision nationale congolaise, par le vice-ministre des Relations extérieures angolais, Jeorge Chicoty.
« Je suis très satisfait car le président Kabila a immédiatement donné des instructions pour que cessent toutes les exactions qu’il y a ici au Congo. En Angola aussi, il y aura cessation [d’expulsion]et donc pas de questions qui vont inquiéter les citoyens congolais résidant en Angola et les Angolais résidant en RDC », a déclaré Jeorge Chicoty, au sortir d’une audience avec le Président Joseph Kabila.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner