Mbandaka : évasion spectaculaire à la prison centrale

12 prisonniers se sont évadés dans la nuit de samedi à dimanche dernier de la prison centrale de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur. Selon Thomas Boka, directeur de cet établissement pénitentiaire, les fugitifs ont profité de la pluie qui s’abattait sur la ville pour disparaître dans la nature, rapporte radiookapi.net

Parmi les évadés se trouvent des détenus poursuivis pour abus de confiance, viol, coups et blessures volontaires. Le directeur de la prison lance un appel à la population de Mbandaka et ses environs afin qu’elle dénonce des suspects éventuels présents dans les différents quartiers de la ville.

Plusieurs tentatives d’évasion ont été enregistrées à travers le territoire national au cours des 4 dernières semaines. Pour rappel, et à titre d’exemple, des détenus de la prison centrale d’Uvira, au Sud-Kivu, ont tenté une évasion dans la nuit de mercredi à jeudi 5 novembre dernier. Le bilan de l’opération était lourd : 3 personnes tuées, 14 blessées dont 4 grièvement, et plusieurs biens de l’établissement pénitencier brûlés. Or, deux jours plus tôt, au Maniema, deux prisonniers sont morts par balle, et plus de 90 évadés et plusieurs dossiers brûlés par les prisonniers à la prison centrale de Kindu. Selon la trentaine de prisonniers restés dans cette maison carcérale, le manque de nourriture et d’eau depuis trois jours serait à la base du mécontentement qui a entraîné cette évasion.
Ces évasions sont généralement favorisées, selon les observateurs par plusieurs facteurs ; les mauvaises conditions carcérales des détenus, la lenteur dans l’instruction de leurs dossiers, la malnutrition et aussi l’inattention ou même la complicités de certaines gardes

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner