Mbuji-Mayi : Evariste Boshab apporte 30.000$ US des députés pour les sinistrés des pluies

Evariste Boshab, président de l'Assemblée nationale

Evariste Boshab, président de l'Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Evariste Boshab, est arrivé samedi à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental, à la tête d’une délégation des députés élus de cette circonscription. Il a apporté un don constitué des 30.000 dollars américains, 5 tonnes de riz et des médicaments pour les sinistrés des pluies torrentielles de ces dernières semaines, rapporte radiookapi.net

L’assistance fournie à la population de Mbuji-Mayi constitue un élan de solidarité des députés élus de la circonscription de Mbuji mayi, selon Evariste Boshab. « Nous attendons les moyens de l’Etat, qui vont certainement arriver, mais il faut penser aussi à parer au plus pressé. Voilà pourquoi les députés ont estimé qu’ensemble, on pouvait montrer notre geste de solidarité », a déclaré Evariste Boshab, samedi au cours d’un point de presse tenu à Mbujimayi.

Grâce à cette visite, les députés ont tenu à se rendre compte aussi de l’ampleur des dégâts causés par les pluies. Ce, afin de mieux sensibiliser le gouvernement, a affirmé Evariste Boshab. Sur un autre registre, le président de l’Assemblée nationale a rassuré les habitants de Mbuji-Mayi que nul n’acceptera que la ville soit emportée par les ravins. « Nous nous battrons pour que le gouvernement prenne en considération la catastrophe qui s’est abattue sur cette ville », a conclu Evariste Boshab.

5.000 sinistrés

Au total, 238 maisons ont été détruites sur l’ensemble de la ville de Mbuji-Mayi, 96 pour la seule commune de Dibindi, 67 pour celle de la Muya, 42 à Diulu et 33 à Bipemba. Ce sont-là les chiffres publiés par le ministère provincial de l’Intérieur à la suite de la pluie de lundi 8 novembre.

Un bilan des dégâts causés par les violentes pluies du 27 octobre et 8 novembre fait également état de 214 maisons détruites dans la ville de Muene Ditu à 130 Kilomètres au Sud de Mbuji-Mayi. Une particularité ici : 8 personnes ont trouvé la mort soit foudroyées, soit par écroulement des murs dans la ville ferroviaire.

Un autre site de sinistre, c’est la route qui mène vers le polygone de la Miba qui est coupée. L’accès est devenu impossible. La cité minière de Bakwa Tshimuna, dans le territoire de Lupatapata, a connu également la destruction de 35 maisons de suites de la pluie de lundi 09 novembre.
Plus de 5 000 sinistrés de cette catastrophe, dont la plupart des enfants, passent la nuit à la belle étoile. Aucune assistance n’a, jusque là, été envisagée, selon Brigitte Mbombo, membre de la société civile du Kasaï Oriental. Elle condamne la lenteur avec laquelle cette situation est traitée. Elle demande aux gouvernements central et provincial de se dépasser en vue d’une prise en charge des victimes. D’autres dégâts dont les effondrements des terrains, la destruction des avenues et des ponts cassés ont été enregistrés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner