Baraka : les humanitaires reprennent du service

Les organisations humanitaires nationales et internationales ont repris leurs activités mardi dans la cité de Baraka, en territoire de Fizi. Elles ont regagné leur zone d’intervention un mois après l’évacuation de plus de la moitié de leur personnel vers Uvira, une autre ville du Sud Kivu, pour des raisons de sécurité, rapporte radiookapi.net

L’annonce de la reprise des activités a été faite par le bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, OCHA/Uvira. Les convois des humanitaires circulent en sécurité sur certains axes routiers, a-t-on appris de la même source. Il s’agit notamment des zones contrôlées par les éléments des Forces armées de la RDC. Cependant, malgré la reprise, la vigilance demeure pointue, souligne OCHA.
De leur côté, les autorités civiles locales ont exprimé leur satisfaction sur la relance des activités humanitaires. Le chef du secteur de Mutambala, Josué Luhanusha Melelwa, estime qu’avec cette reprise, les personnes les plus vulnérables pourront à nouveau bénéficier de l’assistance des humanitaires. « Sans les humanitaires, nous assistons ici à de cas de mortalité dus aux épidémies telles que le choléra et d’autres problèmes humanitaires. Mais grâce à eux, nous assistons au développement de notre milieu. Nous les invitons vraiment à faire du bon travail au cours de cette période de fin de l’année », a-t-il déclaré à radiookapi.netrnJosué Luhanusha Melelwa a affirmé espérer que la construction des abris destinés aux plus démunis va reprendre dans les meilleurs délais.

Les humanitaires : cibles d’attaques aussi au Nord Kivu

Début novembre 2009, les agences des Nations unies et des organismes humanitaires internationaux avaient suspendu temporairement leurs activités dans le territoire de Lubero au Nord-Kivu. C’est à la suite de l’agressivité manifeste des populations contre les humanitaires depuis fin octobre. La décision avait été communiquée par OCHA. Tout était parti d’une marche dite pacifique organisée le 31 octobre dernier. Marche qui avait dégénéré, causant des dommages sur des véhicules des humanitaires. La population était descendue dans les rues pour protester contre l’insécurité grandissante dans leur milieu.
Dans un autre communiqué publié le 20 octobre dernier, OCHA avait dénoncé une recrudescence d’attaques contre les humanitaires au Nord Kivu. Une situation qui rendait encore plus difficile la distribution de l’aide nécessaire pour la survie des nécessiteux. Les attaques contre les humanitaires, telles que meurtres, enlèvements, ainsi que les vols de véhicules et d’autres biens avaient augmenté drastiquement au Nord Kivu au cours de la même période, indiquait le même communiqué. De janvier 2009 à nos jours, un total de 108 attaques contre les humanitaires avait été enregistré dans la province, contre 105 attaques durant toute l’année 2008.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner