Nyamulagira en éruption : la lave menace la route de Sake

Volcan de Nyamulagira en éruption

Volcan de Nyamulagira en éruption

Au quatrième jour de l’activité du volcan Nyamulagira entré en éruption samedi dernier, la coulée de lave a déjà parcouru juqu’à mardi, 1 kilomètre 46, dans le parc national des Virunga. Le plus grand risque que les experts redoutent c’est que cette lave pourrait couper la route qui relie la ville de Goma à la localité de Sake, située à 27 kilomètres du chef-lieu du Nord-Kivu, rapporte radiookapi.net

Selon le directeur général de l’Observatoire volcanologique de Goma, OVG, M. Katshi Karume, 11 ha de végétation ont déjà été consumés. Il explique : « Les fontaines de lave restent toujours autour de 15 mètres, c’est-à-dire qu’il y a l’avancée toujours dans la même direction vers la route de Sake. Si la situation reste telle qu’elle est aujourd’hui, la route est réellement menacée d’être coupée dans les jours qui viennent. ».

Du côté de Sake, la population est plutôt calme et observe l’évolution de la situation. En dehors du risque que la soute de Sake soit coupée, une autre menace c’est que la population environnante est exposée à la poussière volcanique qui est nuisible à la santé.

Pour sa part, le gouvernement provincial du Nord-Kivu a mis en place un comité de crise. Composé des autorités provinciales, des ONG et des agences et organisations onusiennes, cer comité a pour tâche de suivre et et de faire le point de la situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner