Ne Muanda Nsemi dénonce les injustices sociales en RDC

Ne Mwanda Nsemi

Ne Mwanda Nsemi

L’élu de Luozi a fustigé les injustices sociales ce mardi au cours d’un point de presse tenu à son domicile à Kinshasa. Pour lui, certaines communautés congolaises sont victimes d’injustices de la part des autorités politiques et ces comportements menacent l’unité nationale. Ne Mwanda Nsemi dit être dans l’obligation de décrier ces injustices en prévision des 50 ans de l’indépendance que la RDC, rapporte radiookapi.net

« Tout grand ensemble qui ne produit pas le bonheur à son peuple finit par éclater en plusieurs Etats indépendants. » Telle est la leçon que Ne Muanda Nsemi tire de l’histoire du monde. Selon lui, ceci risque, si on n’y prend garde, de s’appliquer un jour à la République Démocratique du Congo qui célèbre cette année, ses cinquante ans de souveraineté nationale et internationale.
Les dirigeants de la RDC, d’aujourd’hui comme d’hier, ont-ils retenu les leçons de l’histoire ? Non, estime Ne Muanda Nsemi. La politique de deux poids deux mesures appliquée à certains ex-groupes armés ou de revendication, la falsification de l’histoire au détriment de certains leaders politiques, une politique d’emploi et de migration au détriment des intérêts de certaines populations, autant des injustices relevées par Ne Muanda Nsemi et qui pourraient déboucher sur l’éclatement du Congo. rnLes choses marchent dans des petits pays comme le Rwanda, et l’eau coule dans des pays semi-désertiques comme la Libye, déclare Ne Mwanda Nsemi. Mais 50 ans après son indépendance, malgré ses énormes ressources naturelles et ses dimensions géographiques, la RDC vit dans le désastre. Et pour le député nationale, il faut mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut, bannir les injustices et bien répartir des richesses du pays.

Ne Muanda Nsemi et le Bundu dia KongornNe Muanda Nsemi, élu de Luozi dans le Bas Congo, est le fondateur du Bundu dia Kongo (BDK), créé en juin 1969. Il le présente comme un mouvement politico-culturel qui lutte pour la défense, la protection et la promotion des droits et des intérêts du peuple Kongo à travers le monde. Ce mouvement est présent en majorité dans la province du Bas-Congo en République démocratique du Congo. Bundu dia Kongo prône l’établissement d’un Etat fédéral en République démocratique du Congo et l’éradication de l’injustice sociale et économique imposée au peuple Kongo par le gouvernement de la République démocratique du Congo. Le mouvement prône également la résistance à la déstructuration de la conscience historique du peuple Kongo (royaume Kongo), de ses valeurs fondatrices et de sa personnalité profonde grâce à une meilleure connaissance de leur patrimoine spirituel.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner