Assemblée provinciale de Kinshasa : toujours pas de plénière

Entrée principale de la grand-poste de Kinshasa

Entrée principale de la grand-poste de Kinshasa

Sept jours après l’ouverture de la session ordinaire à l’assemblée provinciale de Kinshasa, aucune plénière n’a eu lieu. Aucun calendrier n’est pas établi pour cette session de janvier. Et pour cause, le bureau de la représentation de la population kinoise ne s’est pas encore réuni pour fixer les matières à proposer à la conférence des présidents, rapporte radiookapi.net

La conférence des présidents devait adopter les points susceptibles dêtre débattus au cours de cette session. Le député provincial Martin Fayulu, loin de toute polémique, pointe du doigt le bureau de l’assemblée provinciale qui, selon lui, n’arrive toujours pas à convoquer sa réunion, et cela une semaine après la cérémonie d’ouverture de la session. Pour l’honorable Martin Fayulu, il s’agirait d’une complicité au sommet de l’assemblée afin de ne pas permettre aux députés de faire leur travail, celui de contrôler l’exécutif provincial. « Le bureau ne s’est pas encore réuni, la conférence des présidents n’a pas encore eu lieu. Alors s’il y a des acteurs politiques qui ne veulent pas que la session se déroule normalement, qu’on nous le dise et moi je crains que ça soit ça. Qu’il y a un complot, il y a une complicité, et comme j’ai toujours dénoncé, il y a une complicité de certains acteurs qui ne veulent pas que l’assemblée provinciale de Kinshasa travail correctement. Mais pourquoi ? Il y a des choses à régler, il y a des choses à faire, il y a des choses à dire, il y a des contrôles, il y a des rapports, il y a des rapports… comment dire…des contrôles qu’on doit livrer à l’Assemblée. Il y a tout cela et mais pourquoi on ne veut pas que la session se tienne ? Donc, je dis, je demande au président de l’assemblée provinciale de Kinshasa et à son bureau de se ressaisir », a martelé le député Fayulu

Par ailleurs, pourquoi fait-on traîner la tenue de la réunion du Bureau de l’assemblé provinciale ? Le rapporteur de cette institution, l’honorable Richard Bati Zolele a simplement souligné : « Tout se prépare. »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner