Cinquante cas de choléra enregistrés en une semaine à Baraka

Le centre de traitement du choléra de Baraka (Sud-Kivu) a enregistré la semaine dernière 50 cas. Le responsable de ce centre qui l’a annoncé à la presse lundi 19 mai se dit inquiet de la résurgence de cette maladie. Les quartiers les plus touchés par la maladie sont  Mwemezi, Aebaz et Macampagne où les robinets d’eau ne sont pas installés. Les habitants s’approvisionnent  donc au lac Tanganyika. Ce qui justifierait le nombre élevé de malades dans ces quartiers.

Selon le médecin chef de zone de santé de Fizi, aucun mort n’a été enregistré. Il salue la prise en charge médicale assurée par  Médecins sans Frontière/Hollande.

Sept sites de chloration d’eau ont été aménagés le long du lac Tanganyika. Baraka compte plus de 90 000 habitants. Cette agglomération fait souvent face au choléra causé par l’insalubrité et le manque d’eau potable dans plusieurs quartiers.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner