Katanga : manifestations contre les attaques d’éléphants à Bukama

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.

La population a manifesté ce samedi 20 octobre contre l’attitude des autorités qu’elle juge passive face aux attaques récurrentes des éléphants dans le village Mangi en territoire de Bukama dans la province du Katanga. Un troupeau d’éléphant a ravagé ce samedi une dizaine de champs avant de tuer une femme. Une autre personne est portée disparue, selon l’administrateur du territoire adjoint. Les manifestants ont brulés le bureau  du chef de poste d’encadrement et battu le commandant de la police qui tentait de les calmer.

Le village de Mangi, situé à Bukama à près de 500 Kilomètres de Lubumbashi est victime d’attaque à répétition des éléphants. L’administrateur du territoire adjoint de Bukama, Oscar Kanza a donné le bilan de l’attaque de ce samedi. Une femme a été tuée  pendant qu’elle labourait son champ, et une autre victime est portée disparue.

Les manifestants disent être en colère car l’autorité politico-administrative est restée longtemps sourde à leurs doléances à ce sujet. Les manifestants s’en sont pris  au  sous commissariat de la police ainsi que au bureau de chef de poste d’encadrement dont ils ont incendié les bâtiments.

Contacté, l’administrateur du territoire adjoint de Bukama, Oscar Kanza a indiqué que les éléphants restent des animaux sous protection de l’état. Il a affirmé que la question de l’insécurité causée par les éléphants à Mangi  a été traitée lors d’un conseil de sécurité tenu dans le district il y a trois jours. Ensuite, une équipe de militaires s’est mise en route vers Mangi et qu’elle a été renforcée par d’autres du groupement de Kibanda. Ces militaires ont la charge de refouler ces pachydermes et de sécuriser les biens et les personnes.

Lire aussi radiookapi.net :

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner