Tshikapa: des militaires chassent des locataires de comptoirs d’achats de diamants

Des militaires ont démoli des kiosques faisant office de bureaux d’achat de diamants  dans la  commune de Kanzala, lundi 3 décembre à Tshikapa dans la province du Kasaï-Occidental. Ces kiosques sont érigés devant une maison de l’Etat qu’occupe un officier des Forces armées de la RDC (FARDC). Le commandant du 52è bataillon des FARDC basé à Tshikapa estiment que ces kiosques doivent être occupés par des militaires. 

Saisi par le service urbain d’habitat, le maire de Tshikapa demande au commandant FARDC/Tshikapa de laisser les locataires vaquer librement à leurs occupations dans ces kiosques. Ces derniers affirment que les kiosques sont gérés par le service urbain de l’habitat à qui ils déclarent payer 10 dollars américains chaque mois.

Les dix locataires des kiosques démolis sont contraints d’abandonner leurs comptoirs, après plusieurs années d’occupation. Ces locataires font partie de l’association des creuseurs et négociants des diamants. Ils affirment occuper cet endroit depuis l’époque où Tshikapa n’était qu’un territoire. Et qu’à l’avènement de la ville de Tshikapa, en mars 2003, la gestion de ces kiosques a été confiée au service d’habitat de la mairie.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner