Equateur: l’afflux de déplacés centrafricains occasionne la hausse de prix à Gbadolite

Le maire de Gbadolite, Egide Nyikingo, a déclaré, lundi 11 mars, que l’afflux de réfugiés centrafricains dans cette ville de la province de l’Equateur a provoqué la hausse des prix des denrées alimentaires. Selon lui, les réfugiés et les habitants de sa ville se disputent désormais les vivres au marché. Ces réfugiés centrafricains fuient la rébellion de la Seleka dans leur pays.

Le prix de la mesure de haricot est passé de 450 à 700 francs congolais (0,5 à 0,8 dollars américains environ). Celui d’arachide et celui de riz ont augmenté de 150 francs (0,1 dollar).

Le maire de Gbadolite demande aux autorités provinciales de fournir aux agriculteurs des intrants agricoles et des semences pour augmenter la production agricole.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner