Equateur : les acteurs politiques et sociaux s’engagent à résoudre des conflits non armés

Le territoire de Monkoto dans la province d’Equateur, le 22 janvier 2011.

Un atelier d’analyse des risques des conflits communautaires non armés sera organisé du mardi 19 et jeudi 21 novembre à Mbandaka (Equateur), a annoncé jeudi 14 novembre, le ministre provincial de l’Intérieur. Cette rencontre devra s’atteler sur la résolution des plus de deux cents conflits non armés enregistrés dans cette province.

A l’issue de la réunion mensuelle du Comité d’analyse des risques liés aux conflits communautaires non armés de la Province de l’Équateur (CAR), le ministre a indiqué qu’ils bénéficieront de l’appui des affaires civiles de la Monusco pour résoudre ces conflits.

Pour sa part, la responsable de la section des affaires civiles de la Monusco, Penda Ly, explique les stratégies qui seront mises en place par la mission onusienne pour y arriver :

« Il nous faut essayer de prioriser les conflits, les classifier et d’intervenir là où nous pensons que les besoins se font sentir. Ceci entre dans le cadre du souci d’accompagnement des autorités. Hormis les conflits armés, il existe des conflits communautaires dont certains subissent des transformations graves et aboutissent souvent à des violences incontrôlées (…) », a affirmé Penda Ly.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner