Kinshasa : le gouvernement relocalise les expulsés de Brazzaville à Maluku

L’opération de délocalisation de plus de 100 000 Congolais expulsés de Brazzaville vers le centre de formation de la police à Maluku a débuté mardi 13 mai à Kinshasa, en présence du ministre de l’Intérieur, Richard Muyej, et celui des Affaires sociales et humanitaires, Charles Nawej Mundele. Pour le ministre Muyej, il s’agit de procurer un cadre plus ou moins acceptable aux expulsés qui n’ont pas de familles à Kinshasa.

Ces expulsés vivaient entassés dans de mauvaises conditions à la maison communale de Kinshasa et au stade Cardinal Malula.

Certains ont cependant déjà pu regagner leurs provinces d’origines.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner