Bukavu: une ONG encadre 110 enfants victimes de violences sexuelles à Katana

L’Association des groupes d’alphabétiques pour le développement de Katana (Agadeka) a lancé dimanche 22 février à Katana/centre dans le territoire de Kabare (Sud-Kivu) les activités d’encadrement de 110 enfants de la rue victimes de violences sexuelles et autres traumatisés de guerres.

Parmi ces enfants, on dénombre 65 filles et 45 garçons dont l’âge varie entre 8 et 15 ans, selon l’Agadeka. Ils proviennent de familles démunies des déplacés qui avaient fui, vers 2009, les attaques et exactions des FDLR dans les périphéries de Katana.

Le présent projet vise à diminuer le taux de violences faites à ces enfants et à les intégrer dans la société à travers l’éducation formelle; mais aussi à les réintégrer dans leurs familles respectives.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner