CAN- Mondial 2010: Les Léopards de la RDC quittent Kinshasa ce vendredi pour Blantyre au Malawi

Léopards

Léopards

L’arrivée au Malawi interviendra le même vendredi dans l’après-midi et les poulains de l’entraîneur Patrice Neveu feront la connaissance du terrain qui va accueillir la rencontre que dans la soirée. A Blantyre, les Léopards seront en face des Flames du Malawi dans le cadre de la 6e et dernière journée du 1er tour des éliminatoires jumelées CAN- Mondial 2010.

Tous les joueurs convoqués ont répondu à l’appel, excepté Ilunga Heritha qui jusque tard dans la soirée de jeudi, n’était toujours pas à Kinshasa. Ainsi, Patrice Neveu a sous la main les joueurs: Kidiaba Robert, Kudimbana Nicaise, Parfait Mandanda, Bokese Gladys, Dikaba Rodrigue, Joel Kimwaki, Zakuani Gabriel, Mulumbu Youssouf, Mabiala Larrys, Mongungu Cédric, Tshiolola Tshinyama, Bapupa Cédric, Mbayo Kibemba, Lofo Bongeli, Lelo Mbelo Blaise, Lualua Trésor, Mbokani Dieumerci et Mputu Mabi Trésor.

Pour rappel, la RDC doit impérativement battre le Malawi dans l’espoir d’être récupérée parmi les 8 meilleurs 2e qualifiés pour le prochain tour. Au cas contraire, la RDC sera absente deux fois de suite à une phase finale de la CAN et réduira aussi ses chances pour être a la 1e coupe du monde en terre africaine.
Ainsi donc, ce week-end marquera un tournant dans les qualifications africaines pour la Coupe du Monde de la FIFA 2010 puisque le deuxième tour vivra sa dernière journée. Si le Cameroun, le Bénin et le Nigeria sont d’ores et déjà qualifiés pour la suite de la compétition, de nombreuses équipes ont encore leur carte à jouer. Seuls les vainqueurs des 12 groupes et les huit meilleurs deuxièmes poursuivront leur route.

FIFA.com a sorti sa calculatrice et propose les différentes combinaisons possibles. Un rappel, pour départager les équipes à égalité de points, les critères suivants sont utilisés dans cet ordre : différence de buts générale, nombre total de buts inscrits puis faces-à faces. Et pour pimenter le tout, il ne faut pas oublier que les résultats contre la dernière équipe du groupe ne seront pas pris en compte dans la détermination des meilleurs deuxièmes…

Groupe 1 : Derrière le Cameroun déjà qualifié, le Cap-Vert ne peut plus être rejoint sur la seconde marche. Mais si les Îliens, neuf points, veulent figurer parmi les meilleurs deuxièmes, ils auront tout intérêt à l’emporter ce week-end en Tanzanie.

Groupe 2 : Si le Kenya et la Guinée sont les mieux placés, le Zimbabwe peut encore se qualifier, ce qui n’est plus le cas de la Namibie. Seule une défaite en Guinée pourrait faire chuter le Kenya de son fauteuil de leader. Les Guinéens se méfieront eux d’un retour du Zimbabwe qui en l’emportant en Namibie pourrait passer les hommes de Robert Nouzaret.

Groupe 3 : Le Bénin est déjà qualifié et le Niger éliminé. L’Angola (7 pts, +1) et l’Ouganda (7 pts, -2) chercheront donc à finir deuxième en accueillant respectivement le Niger et le Bénin.

Groupe 4 : Assuré de figurer au troisième tour, le Nigeria accueillera ce samedi une Sierra Leone, actuellement deuxième avec sept points, en quête de trois points qui lui permettraient d’assurer sa deuxième place, certainement qualificative si la Guinée équatoriale restait dernière. L’Afrique du Sud et ses quatre points n’a plus rien à espérer.

Groupe 5 : La Libye ne pourra être rejointe en tête qu’en cas de défaite au Gabon et de victoire du Ghana sur le Lesotho. Les trois équipes seraient alors à égalité avec 12 points et donc départagées par leurs différences de buts. Les Libyens semblent dans la meilleure situation mais pourraient tout aussi bien être éliminés à la fin du week-end…

Groupe 6 : En déplacement au Libéria qui terminera quoi qu’il arrive dernier, l’Algérie peut assurer sa qualification en l’emportant. Opposés à Dakar, le Sénégal et la Gambie chercheront eux à faire le plein de points afin de tenter leur chance parmi les meilleurs deuxièmes.

Groupe 7 : À la faveur de trois unités d’avance et d’une excellente différence de buts, la Côte d’Ivoire n’a presque aucune crainte à avoir quant à sa première place et ce malgré la réception de son dauphin, Madagascar (6 pts). En embuscade à la dernière place, le Botswana (5 pts, -4) recevra le Mozambique (5 pts, +1) avec le secret espoir de doubler tout le monde sur fil.

Groupe 8 : Le Maroc passera premier devant le Rwanda s’il parvient à l’emporter à domicile face à la Mauritanie : en effet, même avec une victoire par un but d’écart, les Marocains auraient la même différence de but que les Rwandais mais plus de buts marqués, deuxième critère décisif.

Groupe 9 : Puisque le Burundi et les Seychelles ne peuvent plus rien espérer, le Burkina Faso (en déplacement au Burundi) et la Tunisie (qui accueillera les Seychelles) vont se livrer un duel à distance. Les Burkinabés sont en ballotage très favorable pour finir premiers avec trois points de mieux et une différence de buts de +7 contre +3 aux Aigles de Carthage. Mais les Tunisiens ont encore des chances de passer, comme premiers ou meilleurs deuxièmes.

Groupe 10 : De loin la poule la plus ouverte puisque les quatre équipes peuvent encore mathématiquement se qualifier en tant que premiers. Avantage tout de même au Mali, leader avec une meilleure différence de buts, un meilleur total de buts et qui accueillera le Tchad. La rencontre opposant le Soudan au Congo pourrait définir le deuxième.

Groupe 11 : En cas de victoire au Togo, le Swaziland doublera la Zambie en tête de cette poule. Les Togolais auront eux besoin de trois points pour postuler à une place de meilleur deuxième.

Groupe 12 : N’ayant besoin que d’un point pour se qualifier, l’Égypte ne devrait pas être surprise en recevant Djibouti, dernier et sans espoir. Départagés par un seul petit but, le Malawi et la RD Congo offriront eux au public de Blantyre un duel de toute beauté pour une deuxième place potentiellement qualificative…

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner