Division I: V Club-DCMP, la linafoot promet des sanctions

Les éléments de la police nationale Congolaise entourent les arbitres en courant, ce 20 mars 2011 au stade des matyrs à Kinshasa, lors du match V Club de Kinshasa et Coton sport de Garuwa du Cameroun. Radio Okapi / Photo John Bompengo

Le secrétaire national de la Ligue nationale de football (Linafoot), Raphaël Essabe, a promis des sanctions contre les auteurs des incidents qui ont émaillé le match remis de la 3e journée joué dimanche 23 juin entre V club et DCMP au stade des Martyrs. L’instance nationale de football dit attendre le rapport des officiels, mais note quand même que “le match est arrivé à la fin”.

«Ces incidents doivent être sanctionnés. Les coupables doivent être poursuivis. Les dégâts sont considérables et les auteurs ne doivent pas être impunis», a affirmé Raphaël Essabe.

Des troubles lors du match V club-DCMP (0-0) ont commencé à la 60e minute. L’arbitre Serge Sumu du Congo-Brazzaville siffle un penalty en faveur de V club. Les supporters des Immaculés vont protester en lançant des projectiles. Quelques temps après, il revient sur sa décision et indique une sortie de but. A leur tour les « Moscovites » vont se fâcher. Ils cassent des sièges du stade, envahissent la zone neutre et contraignent les policiers à user des gaz lacrymogènes. Le match a connu un arrêt de 23 minutes.

A la reprise, V club marque un but que l’arbitre invalide pour position litigieuse. Une vive protestation va de nouveau s’ensuivre dans le camp des Verts et noirs.

Plusieurs blessés graves ont été enregistrés au centre de la Médecine des sports, à l’issue de cette rencontre, a indiqué le Dr Mathieu Matusina.

«Nous avons eu 18 cas en urgence au niveau du centre de la Médecine des sports, des cas des blessures très graves. Un cas de fracture au niveau de l’avant-bras d’un jeune homme de 17 ans», a-t-il souligné.

Raphaël Essabe déplore ces incidents qu’il qualifie de « très regrettables ».

« Ça laisse un goût amer par rapport au spectacle qui a été fourni hier », ajoute le secrétaire national de la Linafoot.

Il regrette surtout le comportement de l’arbitre du Congo-Brazzaville. Selon lui, si la Linafoot avait recouru à un arbitre étranger c’était pour éviter des contestations de la part des représentants des clubs qui accusent les officiels congolais de soutenir une équipe au détriment de l’autre.

«C’est très regrettable que nous arrivions à cette situation surtout au niveau des arbitres étrangers que nous avions appelés dans le souci d’éviter les arbitres accusés de tendance. On croyait bien faire, dommage que ça n’a pas été. Il faut être sincère, il faut être honnête, ça n’a pas été. Nous sommes vraiment passés à côté de ce qu’on pouvait prévoir», a ajouté Raphaël Essabe.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner