Moïse Katumbi: «Nous attendons que Mputu revienne de vacances»

Moise Katumbi, Président du TP Mazambe le 03/04/2013 au stade de martyrs à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

«Nous attendons que Mputu revienne de vacances pour que nous puissions discuter », a déclaré à Radio Okapi ce jeudi 26 décembre le président du Tout puissant Mazembe, Moïse Katumbi, qui dément le transfert du milieu de terrain congolais au club angolais de Kabuscorp. Ce transfert a pourtant été confirmé par le secrétariat technique de Kabuscorp.

«J’ai lu [cette information] sur internet comme tout le monde. Mais, Kabuscorp n’a jamais écrit à Mazembe », a déclaré Moïse Katumbi.

Cependant, le président de Mazembe a affirmé que son club avait reçu les offres des deux clubs, qui voulaient recruter Trésor Mputu.

« Nous avons des offres sur le transfert de Mputu d’une équipe européenne et d’une équipe des Emirats [arabes unis]. Nous sommes en négociations avec les deux équipes », a-t-il indiqué sans révéler l’identité des deux clubs. Mais Moïse Katumbi a nié avoir reçu une offre de l’olympique de Marseille que certains disent intéressés par l’international congolais.

«Par respect, nous allons d’abord considérer l’offre des deux clubs qui nous ont demandé Mputu avant. Nous attendons que Mputu revienne de vacances pour que nous puissions en discuter », a conclu Moïse Katumbi.

Interrogé sur son refus supposé de laisser partir facilement ses joueurs vers d’autres clubs, le président de Mazembe a évoqué le cas de Patou Kabangu qui avait été « transféré à Anderlecht quand il avait terminé son contrat ».

Mais il a regretté que certains joueurs ne soient pas «reconnaissants».

«C’est comme dans une famille. Quand vous payez les études de vos enfants à l’université, il y en a qui acceptent d’aider leur père ou leur oncle. Mais, il y a d’autres qui oublient les bienfaits. Dans l’équipe de Mazembe, nous avons beaucoup fait [pour les joueurs] », a-t-il expliqué, évoquant les cas des deux joueurs accusés d’avoir rompu unilatéralement leurs contrats avec Mazembe. Il s’agit d’Alain Kaluyitukadioko, qui évolue désormais à Al Ahly du Qatar, et Déo Kanda, actuel sociétaire de Raja de Casablanca.

A en croire Moïse Katumbi, Déo Kanda regrette d’avoir quitté Mazembe. « Je l’ai vu au Maroc ; il m’a dit qu’il était mieux à Mazembe », a soutenu le président du club de Lubumbashi.

En outre, il a affirmé faire appel à des joueurs étrangers parce que ces derniers respectent leurs contrats.

La défaite face à Sfaxien

Dans son entretien accordé à Radio Okapi, Moïse Katumbi est également revenu sur la défaite de son club en finale de la coupe de la Confédération de la Caf face au CS Sfaxien.

Pour le président de Mazembe, cette défaite est une très bonne leçon.

«On ne peut pas gagner tous les jours. Toutes les grandes équipes Manchester United, Réal de Madrid, Barcelone, Bayern de Munich passent aussi par des périodes vides. Ce n’est pas la fin du monde », a-t-il soutenu.

Moïse Katumbi a félicité les supporters de son club qui ont applaudi les Tunisiens à la fin du match. «Le président de la Caf m’a même félicité pour cette attitude », a-t-il confié.

Le président de Mazembe a demandé aux supporters du club d’espérer qu’un jour leur équipe va gagner la Coupe du monde des clubs.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner