Can 2015 : les Léopards ont reçu leurs primes

Les Léopards de la RDC lors de la Can 2015 en Guinée Equatoriale. Photo Héritier Yindula

La RDC affrontera la Côte d’Ivoire en demi-finale de la coupe d’Afrique des Nations Guinée Équatoriale 2015, après avoir battu le Congo-Brazzaville en quart de finale. Entre-temps, les Léopards congolais ont  reçu leurs primes en provenance de Kinshasa. Le sélectionneur Florent Ibenge s’est engagé à «continuer à motiver les joueurs pour la finale».

«Je suis déjà en possession de la prime des joueurs. On s’est entendu. Je vais leur remettre après le match [demi-finale]. Donc, il n’y a aucun problème», a expliqué le 4e vice-president de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Bobob Bondembe.

Il a précisé que les primes de demi-finale et de finale restaient à l’appréciation du chef de l’État, Joseph Kabila.

«Donc, nous attendons. Il avait promis et je pense que nous allons continuer à motiver les joueurs pour la finale», a-t-il déclaré.

Les poulains de Florent Ibenge poursuivent leur préparation en toute quiétude. Dimanche, ils ont eu une séance de décrassage. L’entraînement proprement dit est prévu lundi après-midi au terrain annexe du stade de Bata où les Léopards joueront la demi-finale.

Gabriel Zakuani privé de match

L’ambiance reste bon enfant au sein du groupe. Seul bémol, le défenseur Gabriel Zakuani a été victime d’une blessure contracté lors du match contre le Congo. Selon le docteur de l’équipe nationale, Jean- Pierre Bungu, cette blessure pourrait le priver de la suite de la compétition.

«Il a été victime d’une entorse de la cheville, au stade 2 pratiquement. C’est sérieux comme cas. Ça va prendre peut-être 8 a 10 jours pour qu’il soit prêt à rentrer sur le terrain. Donc, je ne le vois pas faire le match de demi-finale et de la finale», a-t-il expliqué.

Les Léopards congolais ont battu, en quart de finale, les Diables rouge du Congo-Brazzaville par quatre buts à deux, au terme d’un match intense où ils étaient menés deux à zéro.

Pour l’analyste sportif Herbert Kadiediem, le sélectionneur congolais, Florent Ibenge doit assurer un «bon training mental» à ses poulains avant d’aborder les matches suivants.

«Si vous regardez bien, les buts que nous avons encaissés l’ont été des suites de manque de concentration. Heureusement que mentalement on était fort et on est revenus», a-t-il expliqué. Pour lui, c’est sur le mental qu’Ibenge doit se insister d’autant plus que, «tactiquement, il fait son travail comme il se doit», selon lui.

Herbert Kadiediem est l’invité de Radio Okapi ce lundi. Vous pouvez suivre son analyse:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner