Nord-Kivu: les Maï-Maï Kifuafua acceptent de se rendre aux FARDC

Les miliciens Maï-Maï Kifuafua qui opèrent dans le groupement Waloa Loanda, dans le territoire de Walikale (Nord-Kivu), acceptent de se rendre aux FARDC, grâce à la sensibilisation faite du 30 janvier au 9 février par une délégation des notables de la région.

Selon le président de la communauté Tembo de Walikale, Bekese Makora, pendant près d’un mois, deux factions Maï-Maï Kifuafua commandées respectivement par Delphin Mbaenda et son adjoint Shario Ngendo s’affrontaient constamment.

«Les affrontements entre ces combattants ont fait souffrir la population poussant plusieurs habitants à abandonner leurs villages. Les habitants ont perdu leurs élevages et récoltes, et c’était difficile de lancer dans ce groupement les opérations d’enrôlement », indique Bekese Makora.

Il indique que grâce à leur médiation, les deux factions de Maï-Maï Kifuafua se sont réconciliés et ont arrêté les affrontements.

« Delphin et Shariyo se sont pardonnés mutuellement et ont accepté de travailler encore ensemble. Nous avons reçu leur promesse d’intégrer dans un court délai au sein des FARDC. J’étais accompagné dans cette délégation par le président de la communauté Batembo de Hombo Nord, le chef de groupement waloa Loanda et son staff, ainsi que la société civile de Waloa Loanda », affirme Bekese Makora.

Le groupement Waloa Loanda est dépourvu de la présence de l’armée loyaliste et de la police et est contrôlé des Maï-Maï Kifuafua.

Les autorités administratives de Walikale renouvellent leur demande de déploiement des FARDC dans la zone.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (268)
Cenco (112)
CAN 2017 (79)
Ceni (76)
Léopards (49)
FARDC (42)
UDPS (41)
Dialogue (39)
Monusco (37)
Beni (27)
Caf (25)
Elections (21)
Ituri (21)