Deux militaires tués lors d’une attaque de la milice FRPI en Ituri

Des miliciens de la Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) ont attaqué une position de l’armée congolaise au village Kaswara dans la collectivité de Walendu Bindi mardi 14 février dans la soirée. L’armé reconnaît la mort de deux militaires. L’attaque a eu lieu vers 20 heures (heure locale), indiquent les mêmes sources.

Ce sont plus d’une cinquante de miliciens de la FRPI, armés de fusils, qui ont lancé l’assaut contre la position de l’armée. Des sources locales rapportent que ces miliciens ont tiré sur les militaires trouvés sur le lieu.

Deux militaires ont été tués sur place, rapporte le chef intérimaire de la collectivité de Walendu Bindi. Selon lui, après l’échange de tirs avec les forces loyalistes, les miliciens ont incendié un campement militaire.

L’enfant d’un militaire a été jeté au feu par des miliciens. Il en est mort. Toujours selon le même chef traditionnel, une femme d’une trentaine d’années a été grièvement blessée par balle.

Le porte-parole de l’armée en Ituri, le capitaine Carlos Kalombo, confirme la mort de deux militaires. Il affirme cependant qu’il ne s’agit pas d’une attaque contre une position des Forces armées de la RDC (FARDC) mais plutôt d’une embuscade tendue par les miliciens alors que l’armée était en patrouille. Il ne confirme pas la mort de l’enfant qui aurait été brûlé vif.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Sondage

Mots-clés populaires