Rutshuru : des disparitions de personnes signalées à Bwalanda

Des ex-combattants FDLR qui se sont déjà volontairement rendus à la MONUSCO au Sud-Kivu, le 28 décembre 2014. Photo MONUSCO/Serge Kasanga

Trois jeunes gens âgés d’une vingtaine d’années sont portés disparus dans la localité de Bwalanda, chefferie de Bwito (Nord-Kivu). Ils auraient été kidnappés entre samedi et lundi 17 août dernier, selon des sources locales.

Les deux premières victimes auraient disparu sur l'axe Mushweshwe, entre Bwalanda et Nyanzale. La troisième personne revenait de la localité de Tongo et se rendait à Kikuku, lorsque ses proches n’ont plus reçu de ses nouvelles.

Les acteurs de la société civile soulignent que les recherches pour retrouver ces personnes, n'ont encore rien donné. Ce qui suscite de l’inquiétude chez les habitants de la région.

Certains notables de la région accusent les rebelles FDLR d’être derrière ces disparitions. Depuis la traque lancée contre eux par les Forces armées de la RDC (FARDC), ils sont en débandade et auraient promis de représailles sur les civils, indiquent les mêmes sources.

Les populations ont commencé à quitter la région, fuyant cette insécurité grandissante.

Samedi dernier, le corps d’un élève étranglé par des inconnus a été retrouvé à Tongo. Il a été inhumé le même jour.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner