Kasaï : le délabrement de l’aéroport de Tshikapa inquiète les opérateurs économiques

La ville de Tshikapa marquée en rouge

Le délabrement de la piste d’atterrissage de l'aéroport de Tshikapa inquiète les opérateurs économiques de la nouvelle province du Kasaï. D'après des sources de la société civile, cette piste est couverte de cailloux qui s’éparpillent à chaque atterrissage d’un avion. En outre, des bandes de sable se sont amoncelées sur cette piste avec les premières pluies.

Cette situation inquiète les opérateurs économiques qui redoutent que l’aéroport ne soit plus en mesure de recevoir des avions. Ce qui, selon eux, enclaverait la province.

« Nous serons enclavés. Il n’y aura pas moyen de faire le commerce. Il n’y aura pas moyen de voyager. Nous allons souffrir. S’il n’y a pas d’aéroport, il y aura une crise économique », prévient Jean Mutumba, membre de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) à Tshikapa.

L’aéroport de Tshikapa reçoit quotidiennement les appareils de Blue Airlines, d’Air Kasaï,  de Kin Avia et d’Air tropique. Le billet d’avion, aller simple, Kinshasa-Tshikapa coûte 300 dollars.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner