Embolie pulmonaire

Coeur humain. Photo Don Farrall/Photodisc/Getty Images

Pneumologue aux Cliniques universitaires de Kinshasa (CUK), le docteur Jean-Marie Kayembe parle de l’embolie pulmonaire lorsqu’un caillot sanguin bouche une ou deux artères du poumon.

Intervenant mardi 1er septembre sur Radio Okapi, il a énuméré quelques circonstances qui peuvent favoriser l’apparition de l’embolie chez l’homme:

 «Il y a des circonstances qui favorisent la non circulation normale du sang parmi lesquelles l’alitement prolongé d’un malade qui ne bouge pas du tout. Le sang a tendance à se coaguler. Les caillots qui provoquent l’embolie pulmonaire proviennent à 60% des cas membres inférieurs».

Dr Jean-Marie Kayembe appelle toute personne à ne pas négliger les douleurs ressenties surtout au niveau des mollets après un long voyage.

«Ne négligez pas les douleurs surtout lorsque ça suit un long voyage, où surtout , où vous êtes restés recroquevillé ou lorsque vous avez un métier sédentaire. Il ne faut pas négliger, il faut consulter un professionnel de santé pour savoir parce que c’est souvent-là les cas qui provoquent les caillots sanguins», a-t-il conseillé.

Par ailleurs, il a demandé aux personnes d’éviter de rester longtemps assis et leur recommande de marcher de temps en temps.

Selon Dr Jean-Marie Kayembe, il  n’y a pas d’âge pour contracter l’embolie pulmonaire néanmoins les personnes âgées et les personnes obèses, les diabétiques les hypertendus sont les plus exposés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner