Kisangani : ultimatum pour le paiement de l'impôt personnel minimum

Centre ville de Kisangani

«Les résidents de la commune Makiso dans la ville de Kisangani, province de Tshopo  ont  jusqu'à octobre prochain pour s'acquitter de l'impôt personnel minimum (IPM)». Faustin Agenonga, le bourgmestre de cette commune a lancé cet ultimatum le 11 septembre dernier.

L’impôt personnel minimum figure parmi les impôts provinciaux perçus au bénéfice des entités territoriales décentralisées, notamment les communes, les secteurs et les chefferies. Les assujettis à cet impôt sont toutes les personnes physiques majeures, congolaises ou étrangères. Les anciens combattants, les élèves et étudiants, les personnes invalides, les personnes âgées de plus de 65 ans, les retraités, les sinistrés et les déplacés de guerre sont exemptés du paiement de cet impôt. 

Selon le ministre provincial des finances, Alphonse Ukeci, le taux d'imposition varie entre 1000 francs congolais (1.09 dollars) et 2000 FC (2.18 dollars), selon les réalités propres à chaque entité. Les insoumis risquent des amendes et une servitude pénale de sept jours, précise le ministre provincial des Finances.

Il appelle les responsable de ces entités à communiquer avec les redevables pour qu'ils s'exécutent  dans le délai car cette contribution aidera au développement de leurs milieux respectifs.

L'appel à l'incivisme fiscal lancé par certains hommes politiques a rendu réticente la population au paiement de cet impôt. Pour marquer cette nouvelle campagne fiscale, Jean Bamanisa, gouverneur sortant a acheté le week-end dernier sa carte IPM auprès des services de Makiso, sa commune de résidence.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner