Goma: les épargnants des coopératives liquidées réclament 1 million de dollars à la BCC

Le siège de la Banque Centrale du Congo, Kinshasa 2010

Les  personnes ayant perdu leurs épargnes suite à la liquidation de certaines coopératives d'épargne et institutions de microfinance de Goma réclament 1 million de dollars américains à la Banque centrale du Congo (BCC) pour plus de 10 000 personnes. Les institutions frappées par la décision de la BCC l’année dernière sont Baraka Presse, Gala Letu et Somifi-Rejed.

Les épargnants désabusés menacent même de passer à des actions d'envergure face à la Banque centrale du Congo-bureau de Goma, si  aucune solution n'est trouvée. Oswald Kanyankogote, président du comité des victimes de cette liquidation, l’a dit mardi 22 septembre à Goma.

«Nous avons écrit au Premier ministre, au ministre des Finances et au gouverneur de la Banque centrale, mais jusque-là, personne ne nous répond. Ça fait 5 ans que nous attendons notre argent. Nous demandons l’aide du chef de l’Etat pour qu’il nous aide à trouver une réponse», a déclaré le président du comité des victimes.

La société civile du Nord-Kivu estime que les membres victimes de la faillite de ces coopératives d'épargne et de crédit ont le droit de réclamer leur droit  auprès de la Banque centrale du Congo, mais par des actions non violentes. Les responsables de la Banque à Goma, eux, n'ont pas souhaité s'exprimer à ce sujet.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner