RDC: un diplomate britannique préconise l’installation rapide de nouvelles provinces

Carte représentant le nouveau découpage de la RDC

Le chef de mission adjoint de l’ambassade de la Grande Bretagne en RDC, Jon Lambe plaide pour l'accélération du processus d'installation des provinces nouvellement créées. Il l’a fait savoir dimanche 4 octobre, au terme d’une visite de deux jours à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo.

Le chef de l’Etat a promulgué en mars dernier la loi de programmation déterminant les modalités d’installation des nouvelles provinces. Cette loi crée 21 nouvelles provinces portant à 26 le nombre de provinces en RDC, comme prévu dans la constitution de 2006.

«Concernant le découpage, il me semble que le principe est bien aimé mais sa mise en œuvre est toujours un peu difficile. En retournant à Kinshasa, je vais parler de ça avec mes interlocuteurs du gouvernement congolais pour voir comment on peut accélérer le processus de mise en œuvre de ces nouvelles provinces», a indiqué Jon Lambe.

Il a affirmé avoir discuté de ce sujet avec les représentants des couches sociales (religieuses, politiques et militaires) durant son séjour dans la ville de Kisangani.

Jon Lambe dit avoir noté des difficultés dans l’installation de nouvelles provinces, deux semaines après que le gouvernement avait décidé de nommer les commissaires spéciaux et leurs adjoints pour administrer les provinces nouvellement créées. Une nomination consécutive à un arrêt de la Cour constitutionnelle enjoignant le gouvernement de prendre des dispositions transitoires et exceptionnelles en vue de faire régner l'ordre public, la sécurité et assurer la régularité ainsi que la continuité des services publics dans les nouvelles provinces.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner