Bas-Uele: l’arrivée des réfugiés centrafricains fait craindre la propagation des épidémies

Le camp de réfugiés de Mole (près de Zongo) dans la province de l’Equateur qui accueillent les Centrafricains qui fuient l'insécurité à Bangui.

Le programme national d’hygiène aux frontières éprouve des difficultés de fonctionnement depuis son déploiement le 25 septembre dernier à Ndu dans le Bas-Uele, à la frontière entre la RDC et la République Centrafricaine. Des Centrafricains qui fuient l’insécurité dans leur pays passent par cette frontière. Certains ne présentent pas leurs cartes de vaccination. Ce qui fait craindre la propagation des épidémies. 

Selon l’officier sanitaire du programme national d’hygiène aux frontières, Isaac Budju, les Centrafricains qui viennent trouver refuge en RDC refusent de se conformer aux normes internationales qui exigent notamment une carte de vaccination avant d’entrer en terre congolaise.

« Ces réfugiés passent par plusieurs postes frontaliers dépourvus de la présence militaire et policière », affirme-t-il.

La même source indique que cette situation facilite la propagation de certaines épidémies comme la fièvre jaune et le choléra.

Tout en reconnaissant les difficultés liées à la couverture sécuritaire dans cette région, le vice-gouverneur de l’ex-Province Orientale, Pascal Mombi, souligne que cette question a été évoquée au cours d’une réunion du comité  provincial de sécurité élargie à la police et  à l’armée.

Selon la même source, il a été décidé  le déploiement urgent des éléments de la police et de l’armée pour assurer la sécurité dans la région et permettre ainsi aux services fonctionnant aux frontières de  faire convenablement leur travail.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner