RDC: Maman Sambo Sidikou invité à relancer la coopération Monusco-FARDC contre les FDLR

Le Nigérien Maman Sidikou a été nommé au poste de Représentant spécial du secrétaire général de l'ONU en RDC. Il occupait jusqu'au mois d'octobre 2015 les fonctions de Représentant spécial du Président de l'Union africaine pour la Somalie et Chef de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM). UN Photo/Mark Garten

Le gouvernement congolais appelle le nouveau représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC, Maman Sambo Sidikou à relancer la coopération entre la Monusco et les FARDC dans la traque des rebelles rwandais des FDLR dans l’Est de la RDC.

Son porte-parole, Lambert Mende, l’a dit au cours d’une conférence de presse, tenue samedi 10  octobre, à Kinshasa:

«Nous l’attendons pour pouvoir continuer avec lui le dialogue pour la mise en œuvre de cette coopération stratégique (NDLR: la traque des rebelles FDLR) que le Conseil de sécurité de l’Onu a souhaité que nous puissions avoir avec la Monusco après quelques difficultés rencontrées avec son prédécesseur Martin Kobler».

La Monusco avait suspendu, début février dernier, sa coopération dans la traque des FDLR à cause de la présence dans la chaîne de commandement de deux généraux congolais soupçonnés de graves violations des droits de l’homme.

A (re) Lire: RDC: Russ Feingold encourage le gouvernement à traquer les FDLR

Lambert Mende a également souhaité que le nouveau patron de la Monusco soit attentif aux préoccupations du gouvernement congolais.

«Nous espérons que le diplomate qui arrive aura plus d’écoute par rapport à nos préoccupations», a poursuivi le porte-parole du gouvernement congolais.

Il estime par ailleurs que Maman Sambo Sidikou, étant un Africain, a la facilité de comprendre les préoccupations des Congolais.

«Il est plus facile de travailler avec quelqu’un qui est plus proche de vous culturellement pour résoudre un problème complexe. Je pense même les  autres qui ne sont pas Africains peuvent venir avec la plus belle volonté du monde mais souffrir de cette espèce d’incommunicabilité culturelle», a conclu Lambert Mende.

A Goma, au Nord-Kivu, la population attende que le nouveau représentant spécial du secrétaire général de la L’Onu en RDC puisse mettre fin à la crise qui secoue depuis plus d'unje décennie la province du Nord-Kivu.

«Comme il est Africain, il peut avoir le souci d’aider les Congolais. Voilà il y a encore des guerres à Walikale, Lubero. Qu’il nous amène un changement que nous allons voir dans un trimestre, pas deux ou trois », a souhaité un habitant de Goma.

Le Nigérien Maman Sambo Sidikou a été nommé à la tête de la Monusco, jeudi 8 octobre, en remplacement de l’Allemand Martin Kobler qui était arrivé fin mandat en RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner