Florent Ibenge: «le Burundi est le passage obligé pour le Mondial –Russie 2018 »

L'entraîneur de l'AS VClub, Florent Ibenge dans la rédaction de Radio Okapi. Photo Droits Tiers.

Le sélectionneur national de la RDC, Florent Ibenge, pense que le Burundi est le passage obligé pour se qualifier au Mondial- Russie. D’où, selon lui, les détails de l’organisation sont très importants

Dans une interview accordée à Radio Okapi, Florent Ibenge a affirmé: «On partira en avion affrété. On doit se préparer en conséquence pour ne pas être surpris. On ne doit pas passer à côté de ce match-là. C’est un match très important, c’est comme l’examen d’Etat. Si vous ne l’avez pas, vous ne pouvez pas faire les études supérieures. Donc c’est passage obligé. C’est pour cela les détails de la préparation, de l’organisation sont très importants et on commence déjà à les peaufiner.»

Il pressent que ce sera un match difficile, car le derby entre voisins n’est pas facile: «On a déjà joué contre le Burundi, on a souffert. A chaque fois, on a un derby, c’est toujours difficile de jouer avec les voisins», a-t-il avoué.

«Le Burundi nous a posé le problème avec les moins de 23 ans (éliminés pour la Can 2015 au Sénégal). Ça montre à suffisance qu’il y a une relève. Donc, ça veut dire qu’ils sont peut-être forts que nous», a poursuivi le coach.

La RDC va jouer, pour le mondial, ce match, en aller et retour le 11 et 15 novembre. «On s’en va au match aller pour ne pas galvauder le match retour. On y va pour faire le meilleur résultat possible», a-t-il assuré.  

Le technicien congolais tient à tout prix à qualifier la RDC au Mondial Russie 2018 : «On a tous envie d’y être. C’est depuis 1974 que nous n’avons plus participé à une coupe du monde. Le sommet du football, c’est la coupe du monde. Donc on ne peut ne pas y aller. On est le premier pays d’Afrique noire à y être allé.  Et jusqu'à maintenant, qu’on monte qu’on descend, Zaïre 1974, ça reste dans la mémoire de tous, même chez les Européens. Le maillot Zaïre 1974, jusqu’aujourd’hui on en vend. Les grands acteurs, sportifs en portent encore, comme Yannick Noah (le tennisman franco-camerounais). Il faut qu’on passe au Congo 2018. Il nous faut absolument être en Russie»

La RDC est parmi les quarante nations qui vont s'affronter en matchs éliminatoires directs par paire de matchs aller-retour. Les vingt vainqueurs accèdent au troisième tour et sont divisées en cinq groupes de quatre équipes. Ils se rencontreront en matchs aller-retour au sein de chaque groupe. Les meilleures équipes de chaque groupe sont qualifiées pour la Coupe du monde –Russie 2018.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner