RDC : une trentaine d’anciens députés de 2006 réclament leurs émoluments

Des députés congolais de la législature de 2006 réclament le 29/10/2015 à Kinshasa-Gombe, le solde des arriérés de leurs émoluments. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Une trentaine d’anciens députés, élus de 2006, réclament leurs émoluments et primes évalués pour chacun à plus de sept mille dollars américains. Pour manifester leur mécontentement, ils se sont rendus jeudi 29 octobre à la place des évolués à Gombe.

Ils voulaient par la suite se rendre à la Primature pour un sit-in, mais ils en ont été empêchés par la Police.

« Je ne sais pas pourquoi ils sont en train de chercher des problèmes là où il n’y en a pas. L’argent appartient à l’Etat et si quelqu’un a presté pendant un temps, il a droit de recouvrer ce qui lui est dû. L’argent a été budgétisé et logé et ce sont des arriérés. Une partie a été payée et le reste n’est pas encore fait », a affirmé l’ancien député Jean-Matthieu Mohulembi.

Il indique que cette manifestation n’a qu’un seul but : que chaque ancien député rentre dans ses droits.

« L’argent budgétisé concerne l’exercice en cours qui va prendre fin aujourd’hui ou demain. Nous craignons que ces arriérés ne soient pas payés après cette date. Nous avons servi ce pays et nous ne demandons qu’on soit considéré. Si nous [députés] sommes traités de la sorte, le reste de la population, ça sera quoi ?», s’interroge Jean-Matthieu Mohulembi.

Une délégation constituée de cinq de ces anciens députés a été reçue par le directeur de cabinet adjoint du Premier ministre qui leur a promis de trouver une solution à leur problème d’ici samedi.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner