Comment lutter efficacement contre les violences sexuelles en RDC ?

Une mission interministérielle de veille judiciaire composée des experts civils et militaires de l’auditorat général ainsi que le bureau du représentant du chef de l’Etat en charge de violences sexuelles a été déployée dans les provinces le mois dernier. Objectif: mesurer le degré de l’application de la loi du 29/07/2006 en matières des violences sexuelles, rendre compte des difficultés rencontrées par les magistrats sur le terrain et recueillir des données judiciaires fiables.

 

Ces premières missions semblent indiquer que les militaires commettent moins de crimes de viol. A ce jour, l’influence des coutumes et de certaines pratiques religieuses qui  engendrent des arrangements à l’amiable constituent un problème.

 

-Comment réagissez-vous à cette observation ?

 

 

Jeannine Mabunda, représentante personnelle du chef de l’Etat congolais chargée des questions des violences sexuelles le 31/03/2015. Radio Okapi/Photo John Bompengo

Dans une declaration faite  le vendredi 23 octobre  dernier le président de l’ASBL ‘Nouvelle génération pour l’émergence du Congo    affirme avoir  lancé une pétition pour obtenir  le changement  du principe de la nationalité unique consacrée dans  la constitution congolaise.

Selon lui , l’acceptation d’une nationalité multiple par la constitution congolaise est incontournable aujourd’hui pour l’émergence de la RDC.

Certains observateurs  estiment que cette option est inopotune  au regard  du contexte socio –politique du pays.

Une autre opinion pense  plutot que  l’option d’elargir  les conditionalites  d’obtention de la nationalite telle que disposée  dans l’article 10 de la constitution s’impose.

Quel est votre avis ?​

/sites/default/files/2015/pa_site_3.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner