Le marché aérien unique en Afrique au centre d’un forum à Brazzaville

Affiche de la 47e assemblée générale des compagnies aériennes d'Afrique.

Les responsables d’une trentaine des compagnies aériennes africaines réfléchissent à Brazzaville en République du Congo autour de la libéralisation du ciel africain. Ces travaux qui rentrent dans le cadre de la  47eme assemblée générale des compagnies aériennes d’Afrique (AFRAA) se sont ouverts lundi 9 novembre.  

A en croire la présidente de l’AFRAA et directrice générale de la compagnie aérienne nationale du Congo Brazzaville (ECAIR), Fatima Moussa, les participants vont échanger sur leurs expériences, en vue du développement de leur secteur et parvenir à un marché aérien unique en Afrique.

«Depuis 1999, les Etats africains peinaient à mettre en marche la décision de Yamoussoukro qui consacre le libre accès du transporteur aérien aux liaisons intra-africaines», a déclaré Mme Moussa.  

Les ministres africains chargés de l’aviation civile, réunis en 1988 à Yamoussoukro (Cote d’Ivoire), avaient constaté le manque de coopération entre les compagnies du continent afin de développer une inter-connectivité.

Pour faire face à cette difficulté, ils ont définis une politique aéronautique africaine sur un projet du marché commun travers  une déclaration prévoyant entre autres la souplesse dans la collaboration entre compagnies africaines.

Lors du sommet de l’Union africaine au début de cette année à Addis-Abeba, onze Etats africains se sont engagés à mettre en pratique ces conclusions de Yamoussoukro à partir de janvier 2017.

«Nous espérons voir d’autres pays emboiter les pas aux autres pour arriver à un marché aérien unique en Afrique», a indiqué la présidente de l’AFRAA à l’ouverture de la 47eme assemblée générale des compagnies aériennes d’Afrique de Brazzaville.       

Les délégations débattront aussi pendant les deux jours des travaux sur la croissance du transport aérien sur le continent  pour faire face aux défis qui se posent dans l’industrie aéronautique.       

La RDC, dont la lettre d’adhésion est actuellement en cours d’examen à cette association, est représentée à ces assises par le directeur commercial de Congo Airways.  

L’AFRAA regroupe 45 compagnies aériennes africaines membres ainsi qu’une centaine de partenaires industriels de la compagnie aérienne nationale de la République du Congo (ECAIR).

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner