Ituri : l’Unicef conditionne le décaissement de nouveaux fonds pour la vaccination

Une famille reçoit la quatrième dose de vaccin anti polio ce 25 juin 2011 à Kinshasa, lors de la 3e phase de la campagne de vaccination contre la poliomyélite en RDC. Radio Okapi / Ph John Bompengo

Le chef du programme « Survie » du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef), docteur Guy Clarisse, a appelé les autorités sanitaires de l’Ituri à justifier les fonds alloués aux activités des zones de santé en 2014. Il a lancé cet appel mardi 9 novembre dernier au terme d’une séance de travail qu’il a organisée avec le Chef de division unique de l’Ituri.

Selon l’Unicef, les autorités sanitaires devraient s’expliquer sur l’utilisation de l’argent alloué l’année dernière, avant de décaisser de nouveaux fonds prévus pour la vaccination et la lutte contre certaines maladies endémiques dans cette nouvelle province.

Le représentant de l’Unicef exige que les autorités sanitaires s’expliquent notamment sur les fonds alloués aux travaux d’aménagement des sources d’eau et la construction des latrines.

« S’il y a de bons justificatifs, en ce moment-là, ça permettra aux partenaires d’avancer davantage des ressources [financières]. Les partenaires ne peuvent pas donner davantage des ressources quand il y a des ressources qui n’ont pas été justifiées » a-t-il indiqué.

De son côté, Emmanuel Leku Apuobo, chef de division unique de l’Ituri trouve « inconcevable » l’attitude de l’Unicef de retarder le décaissement des fonds prévus pour la lutte contre la mortalité infantile et maternelle en attendant les justificatifs de certaines  autorités sanitaires retardataires.

« Nous ne pouvons pas supporter que les enfants et leurs mamans meurent aujourd’hui par simple négligence de ne pas vouloir remettre les données ou les justificatifs à temps. Non ça c’est inconcevable », a-t-il martelé.

Le nouveau médecin chef de la division provincial de la santé en Ituri promet  d’honorer rapidement cet engagement vis-à-vis de l’Unicef afin de decanter la situation.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires