Kodjo Ndukuma parle de la nouvelle taxe sur la messagerie financière

Cette taxe sur la messagerie financière est contestée par les opérateurs de téléphonie mobile. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le budget 2016 prévoit l’institution d’une nouvelle taxe sur la messagerie financière et le transfert de fonds. Une taxe contestée par les opérateurs de téléphonie mobile.

Pour en parler, Radio Okapi interroge le directeur de cabinet du vice-Premier ministre et ministre de Poste, Télécommunication et Nouvelles technologies de l’information et de la communication, Kodjo Ndukuma.  

Les entreprises de communication soutiennent notamment que la messagerie financière est déjà réglementée par la Banque centrale du Congo.

Kodjo Ndukuma reconnaît que cette matière fait appel au rôle de centre d’émission de la monnaie jouée par la Banque centrale. Mais, ajoute-t-il, elle fait aussi appel à la surveillance ou à la régulation des activités de télécommunication. Un domaine qui relève de son ministère.

/sites/default/files/2015/20151120-entretien-kodjo-ndukuma_6min03sec.mp3

Kodjo Ndukuma est interrogé par Innocent Olenga.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (73)
Elections (70)
élection (62)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)