Pour ou contre l’exploitation du pétrole dans le parc des Virunga?

Gorille de montagnes dans la Virunga, Nord Kivu, 2004.

Les questions relatives à l’exploration et à une éventuelle exploitation du pétrole dans le parc national des Virunga, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, sont au centre d’une vive polémique entre industriels, autorité publique, société civile et défenseurs de l’environnement. Les jeunes aussi portent un regard diversifié sur ces questions. Jude Bilanda les a rencontrés à l’Université Libre de Kinshasa.

«Nous avons des gorilles dans ce parc. Si on doit exploiter le pétrole, on doit d’abord évacuer les gorilles. La deuxième chose, on va déboiser. Là nous contribuons au réchauffement climatique. Les écologistes disent qu’on ne peut pas exploiter le pétrole au parc national des Virunga. Si aujourd’hui on essayait d’exploiter le pétrole dans notre pays, nous ne bénéficierons jamais de ce produit», affirme le premier jeune interrogé qui ne souhaite pas se présenter.

Charles, étudiant à la même université, n’est pas du tout opposé à une éventuelle exploitation du pétrole dans le parc :

«Je dirai pourquoi je suis pour. J’ai observé que c’est  vers 1990 qu’en Europe on a commencé à parler de l’environnement, écologie et tout cela. Mais en Europe, ils ne cessent jamais de produire les véhicules, de construire et de faire tout ce qu’ils font. La solution c’est de continuer avec les mêmes activités mais en les rendant écologiques. Les experts peuvent venir réfléchir comment exploiter le pétrole tout en remplissant les conditions écologiques».

Et son copain qui a requis l’anonymat de répliquer : « Je ne suis pas d’accord avec mon ami. Au départ quand ils viendront pour exploiter, ils seront obligés d’installer leur matériel. Exploiter le pétrole ce n’est pas comme puiser de l’eau au robinet. Cela demande tout un équipement. Toute une machinerie pour pouvoir exploiter. Et mon ami qui dit qu’on va amener des experts autour d’une table pour réfléchir…l’exploitation du pétrole ne se fait jamais d’une manière écologique. On va toujours détruire et les gorilles n’auront plus d’abris. Ce n’est pas le pétrole qui fera de la RDC un pays émergent. La RDC est potentiellement riche. Qu’elle se focalise sur d’autres richesses car ce pétrole ne profitera pas au peuple congolais».

Georges, étudiant en économie dans la même université est peu convaincu par les arguments de l’étudiant anonyme.

«Ne pas exploiter le pétrole parce que ça va profiter à d’autres personnes relève de la mauvaise foi. Je tiens à rappeler à mon ami que jusqu’aujourd’hui la RDC dépend du pétrole de l’Angola. Le prix du carburant que nous avons dépend de l’étranger. Pourquoi ne pas produire notre propre carburant et ainsi fixer notre propre prix? Notre foret est tellement vaste. Ce n’est pas en détruisant une partie du parc des Virunga que nous allons directement contribuer au réchauffement climatique», pense Georges.

Et vous, pour ou contre une éventuelle exploitation du pétrole dans le parc ?

Vous pouvez écouter la suite de la discussion en cliquant ce fichier audio:

/sites/default/files/2015/23112015-pointsdevue-parvirunga-petrole.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (81)
RDC (77)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (50)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)