La population de l’Ituri partagée sur le transfèrement de Lubanga et Katanga

Thomas Lubanga, assis dans la salle d'audience de la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, Pays-Bas, le jeudi 25 août 2011. AP Photo / Michael Kooren, Pool

Les habitants de l’Ituri ont des avis partagés sur le transfèrement des anciens miliciens Thomas Lubanga et Germain Katanga de la Cour pénale internationale à la prison centrale de Kinshasa. Interrogés dimanche 20 décembre par Radio Okapi, certains s’inquiètent des conditions de leurs détentions. D’autres craignent une probable évasion. D’autres encore estiment qu’il faudra faire confiance aux autorités.

« C’est une satisfaction parce qu’on les remet au pays. C’est une façon pour la CPI de les retourner au pays. S’ils purgent leurs peines, ils pourront alors être libres », a affirmé un habitant.

Un autre pense que ces deux anciens chefs de guerre devraient purger leurs peines à la Haye :

« Les faire retourner au Congo, ils peuvent s’évader facilement. Je ne sais pas si c’est une façon de les faire évader. Je n’apprécie pas leurs transferts à Kinshasa ».

« Mon souhait était que ces deux anciens miliciens purgent leurs peines à la Haye », argue un autre habitant de l'Ituri.

Thomas Lubanga et Germain Katanga  ont été transférés en RDC où ils doivent purger leurs peines.

L’un des deux leaders de l’Ituri et président de l’UPC, Thomas Lubanga, se dit être heureux de retrouver ses compatriotes, bien qu’il soit en prison.

Son avocate affirme que son client a été transféré en RDC par son bon vouloir, en dépit des conditions de détention peu favorables en RDC.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner