Didier Mumengi: «Refuser le dialogue sur base des préjugés n’est pas un comportement citoyen»

Didier Mumengi , politicien congolais, décembre 2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Ancien ministre de l’Information sous le régime de Laurent-Désiré Kabila, Didier Mumengi est l’un des membres de la plate-forme «Groupe du manifeste pour le salut de la nation» qui a organisé vendredi 18 décembre un échange dit «citoyen» entre les partisans pro et anti-dialogue afin  de dégager la possibilité d’organiser le dialogue national et inclusif voulu par le président Joseph Kabila.

Selon Didier Mumengi,  le fait de refuser le dialogue sur base des préjugés ou des aprioris n’est pas un comportement citoyen. Le dialogue politique n’est pas une obligation, mais un devoir justifié par le fait que le pays est bloqué, faute de compromis. Dans cette optique, le processus électoral est dans l’impasse, a-t-il affirmé. Il a par ailleurs indiqué que cette démarche de réunir la classe politique autour du dialogue à venir s’inscrivait dans le cadre d’un manifeste que ce mouvement a établi pour le salut de la nation congolaise.

«Nous voulons que la politique honore l’éthique de responsabilité (pour préserver la paix, NDLR) » a-t-il indiqué.

Didier Mumengi s’entretient avec Jef Ngoy : 

/sites/default/files/2015/211215-p-f-kininvitedujourdidiermumengi-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
Ebola (69)
FARDC (65)
Djugu (43)
Léopards (42)
FCC (34)
Can 2019 (28)
Ituri (26)
Lamuka (25)
JED (22)
Unpc (22)
Beni (21)
Monusco (19)
Ceni (19)
Sécurité (19)