Tanganyika: 3 meurtres et plusieurs cas d’agression enregistrés à la Noël

La présentation des criminels par la police le 15/12/2015 à Kinshasa lors d’une parade. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Trois personnes ont trouvé la mort durant les festivités de Noël le 25 décembre dans les territoires de Moba et Kabalo dans la nouvelle province de Tanganyika, ont annoncé lundi 28 décembre les autorités de la police locale. La première victime, une femme d’une trentaine d’années résidant au village de Liombe à 45 km au sud-ouest de Moba, a été tuée par son mari de retour de la pèche en état d’ébriété. Selon la police, il aurait utilisé le pilon et des briques pour assener à la victime des coups mortels à la tête.   

A Kabalo, précisément dans le village de Mumbu situé à 51 kilomètres de Kabalo-centre, une femme a été tuée le jour de Noël vers 23 heures locales, à la hache. Le bourreau serait un homme, en état d’ivresse, dont l’âge n’a pas été identifié, signalent les mêmes sources.  

Elles rapportent également le meurtre d’une femme de 80 ans à Kanteba, cité située à 8 kilomètres à l’est de  Manono. Le corps de l’octogénaire a été découvert le jour de Noël vers 11 heures locales sur une route entre les villages de Kanteba et Kiyambi.  Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime aurait été violentée avant sa mort, ont rapporté des sources policières sur place.

Des cas d’agression ont par ailleurs été signalés par la police de Tanganyika. A Ketele, une localité de Moba, une femme de 50 ans a été agressée par son fils âgé de 25 ans. C’est grâce à l’intervention des voisins qu’elle s’est échappée de son bourreau qui était ivre, ont rapporté plusieurs sources locales citées par la police.

Une autre femme dans la même localité, la quarantaine révolue, a était retrouvée dans un état comateux par les éléments de la Croix-Rouge de passage dans le secteur. Des soupçons pèsent sur un malade mental de la localité réputé très violent.

La police dit poursuivre les investigations pour traduire en justice les coupables de ces cas de meurtre et agression.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner