Goma: les abonnés prennent d’assaut les points de vente Airtel

Enseigne publicitaire d’Airtel posée sur des immeubles à Kinshasa, le 13/02/2015. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les abonnés de la société de télécommunication Airtel de la ville de Goma se ruent vers les points de vente de cet opérateur mobile pour se faire identifier et éviter le bouchage de leurs cartes SIM.
Le gouvernement a annoncé le dimanche 27 décembre dernier qu'il exigerait aux compagnies téléphoniques de suspendre le service de leurs clients non-identifiés. Depuis, les points de vente des opérateurs téléphoniques sont pris d'assaut à Goma par des abonnés non identifiés.

Le shop d'Airtel situé au niveau de l’Instigo est envahi par de nombreux abonnés non identifiés qui se bousculent pour se faire enregistrer.

« Beaucoup de gens utilisaient des SIM non identifiées. Il fallait donc les boucher pour les obliger à se faire identifier. Le bouchage des SIM est apparu comme une des meilleures voies pour les y obliger », commente un observateur contacté par Radio Okapi.
Ce bouchage de SIM empêche à l’abonné d’émettre les appels mais il lui permet d'en recevoir. 
Dieu-Merci Limeme, responsable Marketing d'Airtel à Goma, conseille aux abonnés de cet opérateur téléphonique de vérifier s'ils sont enrgistrés:

« Tu continueras à recevoir tes appels normalement mais tu ne pourras plus passer les appels. Tu peux vérifier si tu es identifié ou pas, en envoyant par  un sms Id au 503 et tu recevras un feedback pour voir si tu es déjà identifié ou pas. »
Cette identification de tous les clients des compagnies de téléphonie cellulaire exerçant en RDC est une exigence du gouvernement congolais.
Cette mesure a soulevé des inquiétudes de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) au sujet de la confidentialité du contenu des communications. 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner