Nord-Kivu : situation sécuritaire à Miriki après les tueries de la semaine dernière

Carte de Lubero au Nord Kivu

Les victimes de la dernière attaque attribuée aux rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) dans la cité de Miriki ont été inhumées vendredi dernier. Dix-huit personnes ont été tuées dans la nuit du 6 au 7 janvier dernier.
 
A la suite de ces tueries, la rentrée de classe prévue ce lundi après les vacances de fin d’année n’a pas eu lieu dans cette cité.
 
-Quelle lecture faire de cette situation ?

Invités :

-Me Fellaire Lutahishirwa, Vice-gouverneur de la Province du Nord-Kivu.
-Lusenge Jérôme Bonane, Député national de l’opposition et cadre du parti politique Udcf. Il est élu du territoire de Lubero au Nord-Kivu.
-Mohamed Bule, Député national et membre de la commission défense et sécurité à l’Assemblée nationale. Il est général à la retraite.

/sites/default/files/2016-01/110116-a-f-dec-00_site.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner