Droit de succession : les dispositions légales pour les héritiers du second degré

La succession a toujours été une question difficile à gérer dans plusieurs familles en RDC, surtout lorsque le défunt ou la défunte n’a pas laissé de testament. Même si la succession est testamentaire, dans bien de cas, ne sont privilégiés que les héritiers de premier degré. Pourtant, universellement le degré d’héritiers peut aller jusqu'à quatre, selon le souhait du défunt ou de la défunte.

-Que dit alors la loi congolaise sur les héritiers du second degré ?

Jody Nkashama discute de ce sujet avec Me Ruffin Lukoo, chercheur en Droit.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (73)
Elections (70)
élection (62)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)