RDC-Dialogue : le G7 et la dynamique de l’opposition désapprouvent la désignation d’Edem Kodjo

De gauche à droite; Gabriel Mokia, Ingele Ifoto, Vital Kamerhe et Eva Bazaiba, tous membres de l’opposition congolaise assistant à l’ouverture du premier colloque de la Dynamique de l’opposition congolaise le 04/11/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La Dynamique de l’opposition et le G7 n’approuvent pas la nomination d’Edem Kodjo par l’Union africaine pour mener des consultations en vue de la tenue du dialogue politique en RDC. Dans une communication faite lundi 18 janvier à la presse, ces deux plateformes soutiennent qu’il n y a pas de crise institutionnelle au pays, pouvant justifier la tenue d’un forum national.
 
Ces deux plateformes de l’opposition réitèrent leur rejet du dialogue et ne souscrivent pas à la facilitation initiée par la présidente de la commission de l’Union Africaine. Elles affirment que cette décision de l’UA ne facilite pas le déblocage rapide du processus électoral.
 
«Nous ne pouvons souscrire à la facilitation initiée par Mme la présidente de la commission de l’Union africaine», soutient Jean-Lucien Busa.
 
Pour le G7 et la Dynamique de l’opposition, toute solution à l’impasse actuelle «intentionnellement créée» passe impérativement par :
 
Le respect de la Constitution de la République
L’alternance démocratique conformément à la constitution
L’organisation d’élections libres, pluralistes, transparentes et crédibles dans le délai constitutionnel
 
Jean-Lucien Busa invite la communauté internationale et l’UA « de tout mettre en œuvre pour que le président Kabila, garant de la constitution la respecte et libère la démocratie.
« La crédibilité et l’image de l’Union africaine en dépendent », fait savoir le modérateur de la Dynamique de l’opposition.
 
La nomination de l’ancien Premier ministre togolais et ancien secrétaire général de l’OUA pour entamer des consultations en vue de la tenue d’un dialogue politique en RDC ne fait pas l’unanimité au sein de l’opposition.
 
Le camp « nationaliste » qui soutient le dialogue se dit favorable à la venue d’Edem Kodjo.  Par contre, l’aile anti-dialogue déclare qu’il n’est pas le bienvenu à l’opposition congolaise.
Intervenant au cours de l’émission Dialogue entre congolais, lundi 18 janvier, le député de l’opposition, Frank Diongo, a même qualifié la désignation d’Edem Kodjo « d’insulte » au peuple congolais.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (174)
Ebola (67)
FARDC (56)
Beni (31)
Unpc (29)
FCC (27)
Ceni (26)
Lamuka (25)
Sécurité (24)
Corruption (23)
ADF (23)
Kinshasa (23)
Ituri (23)
UDPS (22)
Monusco (21)