Dédoublement des partis politiques ayant quitté la Majorité Présidentielle

Nouveau siège du parti politique MSR le17/03/2014 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Mouvement Social pour le Renouveau (MSR) de Pierre Lumbi a fustigé lundi 25 janvier 2016, l’arrêté du vice-Premier ministre et ministre de l’intérieur du 23 janvier dernier portant enregistrement d’un nouveau parti politique avec comme dénomination Mouvement Social pour le Renouveau.

Selon le porte-parole  de ce parti, il s’agit tout simplement d’un acharnement politique du camp adverse. Depuis un certain moment, il s’observe des cas de dédoublement de certains partis politiques, membres du G7, exclus de la majorité présidentielle

-Quelle lecture faire de cette situation ?

-Me Albert Paka, Directeur de cabinet adjoint du Vice-premier ministre et ministre de l’intérieur.

-Muhindo Nzangi, Député national de l’opposition et président du groupe parlementaire Msr et alliés à l’Assemblée nationale.

-Professeur Mwahila Tshiyembe, Directeur de l’Institut panafricain de géopolitique de Nancy en France.

Pour réagir à cette émission :

Ecrivez-nous à [email protected] ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906678
Envoyez-nous un SMS au (+243) 810515778

Pour réécouter cette émission, veuillez cliquer sur ce lien :

/sites/default/files/2016-01/260116-p-f-dec-dedoublement_msr-01.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner