Philippe Beauverd s’exprime sur la situation humanitaire à Walikale et Lubero

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu, 24/02/2011.

Le regain de tensions communautaires dans la partie sud du territoire de Lubero et les conflits entre groupes armés à Walikale ont entrainé le déplacement des populations dans «tous les sens», affirme Philippe Beauverd, chef de la Sous-délégation du Comité International de la Croix Rouge (CICR) à Goma.  
 
Face à cette situation, le CICR indique avoir déjà mené certaines actions.  
 
«Nous venons de commencer une distribution à toutes les familles qui se trouvent dans les régions de Miriki et Kimaka, environ 6700 familles. J’aimerais préciser que c’est pour les déplacés, mais aussi les résidents. Pendant que nos amis du Pam et leur partenaire font la même chose dans les environs de Luofu », affirme Philippe Beauverd.
 
Il interpelle néanmoins les groupes armés qui détruisent les centres de santé dans les zones qu’ils occupent. «Dans le passé, nous avions soutenu le centre de santé à Buleusa dans le Walikale. Avec les combats et la fuite de la population, malheureusement et c’est à déplorer, le centre de Buleusa, a été pillé. Nous pensons reprendre notre assistance et le rééquiper, même si ces genres de pillages ne devraient évidemment pas se reproduire. Toute structure médicale devrait impérativement être respectée par les combattants», conseille-t-il.
 
Freddy Philippe Beauverd répond aux questions de Freddy Bikumbi.

/sites/default/files/2016-02/mr_philippe_beauverd_invite_du_jour_cicr_nord_kivu_web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner